Médecin : vous simplifier la prescription d’activité physique

En tant que médecin, vous pouvez prescrire de l’activité physique à vos patients ayant une maladie chronique. Le dispositif On y va ! s’adresse donc directement à vous, et vous êtes au cœur du dispositif.

Des outils pensés pour vous

Il est aujourd’hui incontestable, et prouvé par de nombreuses études, que l’activité physique permet d’améliorer la qualité de vie, et de prévenir certaines maladies chroniques. Ce sont de ces conclusions qu’est née la prescription d’activité physique. Celle-ci a pour objectif de rendre l’activité physique incontournable dans les parcours de soin des patients atteints d’une maladie chronique.

200528-onyva-pictos-04

Un conseil écrit a 2 fois plus d’impact qu’un conseil oral.

(Swinburn et al. 1998)

Nous le savons cependant, le principe de prescription d’activité physique est plus simple en théorie qu’en pratique, et peut susciter de nombreuses questions. Comment rédiger une ordonnance ? Vers quelles activités orienter le patient ?

200528-onyva-pictos-19
Une plateforme téléphonique régionale, au 02 40 09 75 36 pour accompagner vos patients
portrait-encadrant
Une cartographie en ligne des intervenants de l’activité physique ou sportive adaptée de la région
200528-onyva-pictos-06
Des outils et des supports d’information dédiés pour faciliter la prescription
accompagnement-orientation_658280770

Accompagner et orienter votre patient

Lors d’une consultation, vous repérez un intérêt pour la santé du patient à ce qu’il bouge davantage et/ou qu’il diminue sa sédentarité. Après votre examen clinique et notamment l’évaluation de l’absence de décompensation en cours, vous pouvez alors lui proposer de lui prescrire une activité physique. Repérer une limitation fonctionnelle sévère ?

Si ce n’est pas le bon moment pour lui, vous pouvez lui adresser le conseil minimal suivant : “Je comprends. Sachez qu’aujourd’hui, les recommandations pour la santé sont de pratiquer 30 minutes par jour une activité physique dynamique et de limiter le temps passé assis. Je suis disponible pour en discuter avec vous lorsque vous le souhaiterez.”

S’il accepte, 2 options se présentent à vous :

Réalisez vous-même le bilan éducatif

Vous pouvez réaliser vous-même le bilan éducatif pour construire un programme adapté à votre patient. Remettez-lui la prescription avec vos recommandations.

Vous pouvez vous appuyer sur le moteur de recherche d’activités adaptées On y va ! pour le diriger vers une activité physique ou sportive adaptée qui correspond à ses envies et à son état de santé.

Orientez-le vers la plateforme régionale ON Y VA!

Vous pouvez l’orienter vers le dispositif On y va ! afin de réaliser le bilan éducatif. Pour cela,

➡ Remplissez la prescription sur pro.esante-pdl.fr

➡ Imprimez la pour la remettre au patient.

➡ Le patient peut ensuite appeler la plateforme régionale au 02 40 09 75 36 et se laisser guider.

Pour faciliter les échanges sécurisés, la prescription en ligne sera visible par les professionnels du dispositif On y va !.

Il bénéficiera d’un bilan éducatif, réalisé directement par téléphone ou dans une Maison Sport-Santé près de chez lui. Vous aurez accès à la synthèse du bilan sur pro.esante-pdl.fr et pourrez suivre l’évolution du patient.

Dans les deux cas, la finalité reste la même : des activités physiques à pratiquer au quotidien lui seront recommandées, afin d’intégrer plus de mouvement dans son quotidien.

En fonction de son état de santé et des ses envies, il sera également orienté vers la pratique d’une activité physique ou sportive adaptée. Celle-ci pourra être encadrée dans un club, une structure privée (éducateurs sportifs), ou par un professionnel de l’activité physique adaptée, ou en cas de limitations fonctionnelles sévères, par un professionnel de santé (kinésithérapeute, ergothérapeute ou psychomotricien).

La question du remboursement

Les séances d’activité physique ne sont pas remboursées par l’Assurance Maladie. Cependant, votre patient peut se renseigner auprès de sa complémentaire santé : elles sont de plus en plus nombreuses à prendre en charge des forfaits d’activité physique.

Lieux d’expertise en médecine du sport

🔻

Il n’y a jamais d’urgence à débuter une activité physique à intensité élevée. De ce fait, une prise en charge pluri-professionnelle sera à rechercher si vous en avez le besoin :

• En premier lieu avec le ou les spécialistes qui suivent votre patient.

• Avec une expertise ciblée si besoin (cardiologie, EFR…).

• Enfin, plusieurs services hospitaliers de médecine du sport existent dans la région :

– CHU Nantes : 02.40.84.60.60

– CH Saint-Nazaire : 02.72.27.84.40

– Centre Ressources Sport Santé, à Angers : 02.41.05.59.30

– CHU Angers : 02.41.35.40.93

– CH Cholet : 02.41.49.64.30

– CH Laval : 02.43.66.51.60

Monter en compétences ?

🔻

En ligne :

Chaque mardi, 13h-14h15, max. 8 médecins /session.

1er Webinaire : « Activité physique : comprendre pour mieux en parler »

Dates et inscriptions

2ème Webinaire : « Prescrire l’activité physique en Pays de la Loire »

Dates et inscriptions

En présentiel :

Au sein de vos pratiques coordonnées (CPTS, MSP, ESP-CLAP, services, …), l’équipe On y va! se déplace à votre rencontre pour vous former, avec votre équipe, sur l’activité physique et la prescription.

Contactez-nous !

L’équipe On y va!

Dr Pierre Caillault, Médecin de santé publique

Charles Gaignon, Enseignant en Activité Physique Adaptée

Vos outils

🔻

👉 ON Y VA! Le guide pratique

👉 Le formulaire de prescription (PDF)

👉 Le formulaire de prescription en ligne : pour agir en équipe ! (à venir)

👉 ON Y VA! Le carnet personnel du patient

👉 « Activité physique sur ordonnance » (Haute Autorité de Santé)

👉 Repérer et orienter face à une limitation fonctionnelle sévère